Résolution et définition : des notions abstraites ?

Résolution et définition : un casse-tête ?Je côtoie beaucoup de photographes – débutants ou confirmés – pour qui  résolution et définition sont des notions un peu confuses. Je vais essayer d’expliquer cela clairement.

Nous allons d’abord définir la définition – pardon, je n’ai pas résisté – et parler du poids des images. Ce sont les deux seules notions qui concernent l’acte photographique. Ensuite, nous préparerons la photo pour son impression et à ce moment seulement nous aurons besoin de comprendre ce qu’est la résolution.


La définition d’une photo (en Mpx)

CapteurC’est tout simplement sa dimension, exprimée en pixels, en largeur et hauteur. Si un capteur mesure 4 000 px par 3 000 px, on dit que cet appareil est un 12 Méga pixels – 12 millions de pixels. En effet, 4 000 x 3 000 = 12 000 000. Cela s’écrit 12 Mpx.

Jusqu’ici c’est facile ?


Le poids d’une photo (Mo) n’est pas lié à la définition

20 Mpx 20 MoLe poids d’une photo est le poids du fichier dans la carte mémoire. Il s’exprime en Mo (millions d‘octets) ou Ko (milliers d’octets). Ce poids n’a rien à voir avec la définition qui se mesure en Mpx (millions de pixels).

Pour comprendre, vous pouvez reproduire l’expérience suivante :

Avec mon appareil de 16 Mpx, je prends une photo toute noire. Le résultat est une photo de 16 Mpx qui pèse 13 Mo. Ensuite je prends une photo toute blanche et uniforme, le résultat est une photo de 16 Mpx qui pèse 10 Mo. Pour finir je prends une photo normale, avec un paysage multicolore, le résultat est une photo de 16 Mpx qui pèse 33 Mo.

Cela confirme bien qu’il n’y a aucun rapport entre la définition d’une photo et son poids sur la carte mémoire. Tout dépend du sujet photographié.

3 photos de même définition mis de poids différents
Ces trois photos ont même définition mais des poids qui varient de 10 Mo à 33 Mo

Travail sur la photo, la résolution ne sert à rien.

La photo est maintenant passé de la carte mémoire à l’ordinateur. Vous pouvez y apporter toutes les améliorations souhaitées pour sa mise en valeur. Au moment de l’enregistrement, ne vous intéressez pas à la résolution. Ou plutôt si, mais mettez n’importe quoi comme valeur. Vous ne constaterez aucune différence, tant sur le poids de l’image que sur son aspect.

Note Lightroom : Ceci concerne aussi l’exportation Lightroom. Lors de l’exportation, mettez n’importe quoi comme valeur DPI. Cela ne changera rien sur le poids ou l’aspect des images obtenues.

La preuve par un exercice pratique :

Avant-propos

Prenez une photo JPEG, commencez par l’enregistrer une première fois sous un autre nom, sans toucher à la résolution. Vous obtenez une photo dont le poids a diminué un peu, c’est normal. À chaque enregistrement JPEG, la photo est légèrement réduite, le format JPEG est destructif.

Si vous prenez la nouvelle photo obtenue et que vous l’enregistrez à nouveau, le poids va encore diminuer… Moralité, pour cet exercice, partez toujours du même original.

Exercice
La résolution n'influe pas sur l'image
Cliquez pour agrandir
  1. Prenons une photo issue de la carte mémoire et nommons là « Original.jpg ».
  2. Dans un logiciel de traitement d’images – j’utilise le couteau suisse Irfanview – ouvrons la photo « Original.jpg ». Ne touchons à aucun réglage et enregistrons-la sous le nom « DPI-standard.jpg ». Nous constatons que son poids a diminué un peu, normal avec le JPEG.
  3. Ouvrons de nouveau « Original.jpg », indiquons un DPI de 10 et enregistrons l’image sous le nom « DPI-10.jpg ».
  4. Ouvrons une dernière fois « Original.jpg », indiquons un DPI de 10000 et enregistrons l’image sous le nom « DPI-10000.jpg ».
Constatations :

Nous disposons de quatre images : « Original.jpg » d’un certain poids, et « DPI-standard.jpg », « DPI-10.jpg », « DPI-10000.jpg ». Toutes trois sont du même poids légèrement inférieur.

En agrandissant beaucoup les trois images obtenues, nous ne constatons aucune différence visuelle.

Illustration :

Auray-Port-de-Saint-GoustanCi-contre l’image originale. Les trois versions enregistrées en 10 dpi, 300 dpi et 10000 dpi pèsent strictement le même poids.

Ci dessous un agrandissement des trois versions, rigoureusement identiques.


Auray-Port-de-Saint-Goustan-AgrandiAuray-Port-de-Saint-Goustan-AgrandiAuray-Port-de-Saint-Goustan-Agrandi


Conclusion :

À ce niveau, le choix d’une résolution lors de l’enregistrement de l’image n’a aucun effet sur la photo.

Tant que vous êtes sur votre ordinateur, oubliez la résolution qui ne vous concerne pas.

 

La résolution : ne sert que pour l’impression sur papier !

Elle ne sert qu’à savoir quelle dimension finale aura la photo une fois imprimée, selon la qualité souhaitée.

La formule à retenir :

Définition = Résolution X Dimension

J’invite ceux qui ont vite mal à la tête avec les chiffres à sauter ce passage pour aller directement aux considérations.

Règle à calculsD’abord quelques indications, j’explique ensuite !

Définitions :

  • La résolution est un rapport entre un nombre de points et une longueur.
  • Points et pixels sont strictement la même chose.
  • PPM : (Unité française de résolution) désigne le nombre de points par millimètre sur le document imprimé. Assez peu utilisé (sauf pour notre exemple ci-dessous).
  • DPI : désigne le nombre de points par pouces sur le document imprimé. Un pouce vaut 25,4 mm.

Quelques exemples de valeurs de résolution :

Pour les français plus habitués à raisonner en millimètres qu’en pouces, il faudra diviser la valeur par 25.4, ce qui donne :

  • 300 dpi correspondent à presque 12 points par millimètre. Résolution de très haute qualité pour impression papier.
  • 150 dpi correspondent à presque 6 points par millimètre. Résolution de qualité pour impression papier.
  • 72 dpi correspondent à presque 3 points par millimètre. Résolution utilisée (à tort) pour l’affichage Web. Au lieu de 72 dpi, nous devrions d’ailleurs maintenant utiliser le 96 dpi, comme l’explique Arnaud Frich dans son article Pour en finir avec les 72 dpi..!, mais le poids des habitudes…

J’explique par l’exemple !

Quelle doit-être la définition idéale d’une photographie pour une taille d’impression souhaitée ?

Je veux imprimer une photo en 20 cm par 30 cm (à peu près le format A4), et je désire une impression de très haute qualité (300 dpi).

Pour simplifier les calculs, je mets tout dans la même unité (mm), le problème devient :

Quelle doit être la définition idéale de la photographie pour une impression en 200 mm par 300 mm (à peu près le format A4), avec un résultat de très haute qualité (12 ppm).

J’applique la formule : Définition en hauteur = 12 ppm X 200 mm = 2400 pixels, définition en largeur = 12 ppm X 300 mm = 3600 pixels

La définition idéale est donc de 2400 pixels x 3600 pixels pour un 20 cm X 30 cm en 300 dpi. (8,64 Mpx)

Un autre exemple :

Je veux imprimer une photo en 300 mm par 400 mm (à peu près le format A3+) et je désire une impression en 6 ppm qui me paraît suffisante.

J’applique la formule : Définition en hauteur = 6 ppm X 300 mm = 1800 pixels, définition en largeur = 6 ppm X 400 mm = 2400 pixels

La définition idéale est donc de 1800 pixels x 2400 pixels pour un 30 cm X 40 cm en 150 dpi. (4,32 Mpx)

Un dernier exemple :

Je veux imprimer une photo en 400 mm par 600 mm (à peu près le format A2) et je désire une impression en 12 ppm.

J’applique la formule : Définition en hauteur = 12 ppm X 400 mm = 4800 pixels, définition en largeur = 12 ppm X 600 mm = 7200 pixels

La définition idéale est donc de 4800 pixels x 7200 pixels pour un 40 cm X 60 cm en 300 dpi. (34,6 Mpx)



Considérations :

Il faut juste retenir que pour avoir une qualité « photo » il faut un peu moins de 9 Mpx pour un 20 cm x 30 cm (A4) en 300 dpi.

En première approche, on pourrait calculer qu’il faudrait 18 Mpx pour un 30cm x 40 cm (A3+) et 36 Mpx pour un 40 cm x 60 cm (A2). Mais a-t’on vraiment besoin d’une résolution de 300 dpi pour un 30cm x 40 cm ou un 40 cm x 60 cm ? Va-t’on mettre le nez sur la photo pour en juger les détails ? Vous pouvez donc réduire la résolution et passer au 150 dpi, ce qui autorise à baisser la définition à 9 Mpx.

En 20 cm x 30 cm, 30 cm x 40 cm ou 40 cm x 60 cm, 9 Mpx seront suffisants.

Si vous n’avez pas de problème de transfert ou de stockage des photos, conservez la résolution d’origine. Qui peut le plus peut le moins ! Mais si les transferts vous posent des problèmes, réduisez la définition à 9 Mpx.

Si votre photo est d’une définition supérieure, l’imprimante gèrera toute seule la réduction des dimensions, il suffira juste de définir le bon format de papier (A4 par exemple).

Comment réduire la définition d’une image ?

De très nombreux logiciels peuvent faire cela en série, ce qu’on appelle « Traitements par lots ». Soyez vigilants à utiliser une bonne méthode de ré-échantillonage.  Lanczos3 est souvent la meilleure (et la plus lente).

Et pour mon rapport de stage ?

Pour imprimer un simple document, la résolution de 150 dpi est parfaitement suffisante dans tous les cas.

Résumé simpliste :

Ne vous compliquez pas la vie avec la résolution, ayez juste l’œil sur la définition et vérifiez que vous ayez bien 2400 pixels x 3600 pixels (environ 9 Mpx) pour une impression dans tous les formats (20×30, 30×40, 40×60).